Thaïlande : le Sunday Market de Chiang Mai

Nous sommes au Sunday market, où l’on trouve plusieurs stands de nourriture, accessoires et vêtements. Les objets et leurs prix sont clairement destinés aux touristes, rien de très authentique donc. Vous savez ce que c’est : on voit un premier produit que l’on trouve tellement original avant de constater quelques rues plus loin, ou parfois même à quelques pas seulement, que tout le monde vend la même chose, comme partout, toujours.

De retour proche des vendeurs de nourriture, on est submergés autant par les odeurs que les couleurs : marchandises sur les étals, tables et bancs peints d’un orange vif, tout est intensifié par un soleil magnifique. Les odeurs surtout.

Un peu plus loin, un groupe d’enfants joue de la musique locale avec ce qui ressemble à un xylophone géant rythmé par différentes percussions. Le marché se tient principalement dans cette cour pavée qui entoure un énième temple bouddhiste de Chiang Mai. On peut vraiment l’admirer seulement maintenant que l’on est assis à l’une des tables aux couleurs éclatantes. Ses murs blancs, son toit de couleur brique, les touches de rouge et, imposants, les encadrements de portes dorés.

Aujourd’hui, la lumière est belle. Elle permet de mieux apprécier la minutie des détails apportés aux portes, sculptées dans le bois et les dorures qui ornent le temple. Chiang Mai est belle dans le détail et pour qui sait où poser le regard. De prime abord, le tout forme en effet un brouhaha mouvementé par la circulation frénétique et incessante de ses voitures, tuks-tuks et scooters qui déferlent par centaines.

Le trafic et le nombre impressionnant de véhicules font parfois oublier que Chiang Mai ne compte que 400 000 habitants. De retour au coeur du marché, ces quelques minutes de contemplation vous permettent d’avoir un peu de calme. Enfin, c’est comme du silence pour vos yeux.

Vos autres sens n’auront pas de répit, toujours assaillis par la musique, les interjections et les odeurs de cuisson. Samosas, currys verts et brochettes grillées seront servis toute la journée.

À Chiang Mai, les estomacs ne dorment jamais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s